Dans l’épisode précédent, je rêvais que je laissais se noyer une enfant au profit de rattraper un macbook qui allait tomber dans les filets d’un catamaran, et tout le monde pensait qu’on avait atteint le paroxysme du rêve chelou. Et puis il y a eu cette nuit.
Tout a commencé devant l’entrée de cette usine dans laquelle se déroulait un gala similaire à l’AMFA sauf en Alsace, y’avait Brad Pitt chez mes voisins, aux bras d’Angelinanorexique Jolie, et Jennifer Aniston pas loin qui les regardait avec un air pédiluvien. J’ai été vers elle en lui disant que c’était pas grave et elle m’a prêté une robe Rose Fluo Manoukian parce que je portais mon short en jean’s et selon elle c’était pas possible.
(Ellipse) Dans la cantine de l’usine (classée seveso 2) (pas la cantine, l’usine) (bien que ç’eut été bonne blague aussi), Jennifer Lopez donnait un show et personne ne l’écoutait parce qu’il y avait des merguez, et bon c’est J-Lo quand même, on a tous eu If You Had My Love dans la tête au moins une heure en terminale, donc on s’est catchées du regard et je l’ai soutenue en me disant que si je faisais des galas dans des usines dans le 68 alors que j’avais été une star internationale qui avait poussé à s’habiller en blanc toute une génération, j’aimerais bien recevoir le soutien visuel de quelqu’un. Elle m’a serré dans ses bras et je lui ai dit « j’ai été fan, maintenant ça va mieux, tu crois pas que tu sors avec Marc Antony par dépit sérieux ? » Je l’ai quittée parce que je devais retrouver ma mère mais elle a disparu parce qu’il y avait un bal et des nuages. Cela dit j’ai trouvé ma tante qu’on appelle Nounou, et comme elle était en bottes Le Chameau comme d’habitude et avec un panier à la main, j’entendais les gens invités au gala qui murmuraient « tu crois que c’est un éco-terroriste ? » Je cherchais toujours ma mère mais Nounou m’a embrouillée en me disant qu’il y avait des champignons dans son panier et quand elle a dit ça, la nuit est tombée sauf qu’il était midi et qu’il n’y avait aucune raison qu’il fasse nuit, puisqu’on n’était ni en Finlande ni dans la tête de Paco Rabanne. J’avoue que je me suis un peu inquiétée et j’en ai parlé à Nounou et elle m’a dit « mais non t’inquiète pas, c’est pour que les cygnes puissent migrer »…
Et là j’ai reçu une alerte Radio France qui m’a réveillée, m’indiquant que Christine Lagarde était officiellement candidate au FMI.
Ceci était un extrait de Commencer une journée en n’étant plus sûr de rien pendant dix secondes, par SML.