Mon enfant, ma soeur

11 décembre 2013

Camille m’a fait l’honneur de répondre sur son blog Café de filles, suite à ce que j’ai écrit plus bas concernant son article paru sur la version Web de ELLE. (ça fait beaucoup de rebond, heureusement qu’on est pas sur un terrain de Handball sinon y’aurait marché).

du coup je me permets d’enchaîner et après on vous laisse tranquille et va boire un café ensemble.

Camille, j’ai extrait les passages qui m’interpellaient, ce sont ceux en gras, et j’y ai répondu pas à pas (non pas Franck Zappa- moi aussi j’aime bien les jeux de mots pourrax)

« il vaut mieux être pucelle que de vivre la vie de camille »
ceci est un commentaire débile dont le cod ne répond pas au sujet. Etre pucelle n’est pas « pire que quelque chose » . La personne qui a écrit ça voulait utiliser un mot un peu « interdit » et en a pris un au hasard sans y réfléchir plus que ça.
[edit : ah je vois en lisant plus en avant qu’on est d’accord]

« J’ai longtemps cherché, en mobilisant mes deux neurones »
je n’ai aucun mépris pour toi in fine. Je l’ai lu et j’ai eu une moue un peu froncée en lisant le début de l’article, puis j’ai été plus en avant mais tu l’as compris puisque je note bien que tu as lu ma réponse.

« Tu as juste voulu rebondir sur un sujet vendeur, celui du sexisme, en utilisant un ton racoleur, celui du mépris. »
je ne comptais pas publier ça sur mon blog, si tu scrolles un peu tu verras que j’y parle jamais de trucs racoleurs et je peux t’envoyer une capture d’écran du nombre de vues, c’est entre 17 et 18 par mois, selon les mois.

« Ramassis »
calme-toi ma minette j’ai jamais dit ramassis. Je parle pas comme ça car je suis née en 1984 et c’est pas comme ça qu’on m’a élevée.

(Je t’ai déjà dit que j’étais pigiste dans la presse féminine ?)
c’est mignon l’auto-dérision mais là c’est trop

(?)
eh oh, moi j’ai pas été méchante j’ai dit que t’étais chiante

je sais que tu aurais préféré que je cite un titre qui passe sur Nova.
j’aime pas trop nova enfin j’aimerais bien aimer mais je vois pas où ils veulent en venir

(Oups pardon, j’ai dit « sexe opposé »)
quel est le point ?

Mais quand je vois que je « déclare la guerre à l’intelligence et à la dignité humaine »
t’abuses là. tu déclares pas la guerre tu m’as agacée avec ton choix de sujet

arrête de te faire du mouron comme ça mon lapin : les gens sont beaucoup moins bêtes que tu ne le penses
eh ben détrompe-toi. Y’a un pourcentage abusé de filles fuckés sur le plateau d’entraînement

Du coup ta conclusion je la trouve intéressante et je préférerais, sans que tu sortes les violons, que tu nous montres que MÊME si on est AMOUREUX, et être amoureux c’est bien, (moi je tombe amoureuse toutes les 28 minutes 30, tu vois moi aussi je suis « une connasse qui se fait les ongles »), on peut rester indépendant, parce que je réitère, on s’en fout que les chaussettes soient mal repassées.
Parle-nous de ça, de solitude et de courage, de fierté de s’en sortir et de la douceur un tout petit culpabilisante de retrouver l’amour alors qu’on a traversé des rivières (nan c’est pas Bénabar c’est Céline Dion) agitées.

parce que… On a toutes plus ou moins accouché toutes seules un jour, tu sais, c’est pour ça qu’on serre nos petits poings aujourd’hui. Et je vois bien que t’es pas débile hein, c’est juste que tu as une responsabilité, accepte là.

mais vraiment je t’assure que je t’embrasse.

Publicités

6 Réponses to “Mon enfant, ma soeur”

  1. martin said

    si tu lisais un peu le blog de Camille, tu verrais qu’elle sait parler d’autres choses bien moins frivoles que l’article paru sur Elle.fr
    Peut être n’a juste-t’elle pas envie de raconter sa vie sur un article du site Elle… Le blog est un endroit plus « intime » (autant que puisse l’être un blog cependant), et c’est à elle de décider ce qu’elle doit y mettre ou pas… En l’occurrence, je la lis depuis 3 ou 4 ans, et sans la connaître, je sais d’elle ce qu’elle a bien voulu nous livrer, et la façon dont tu parles d’elle ne ressemble pas, mais alors pas du tout à ce qu’elle nous livre d’elle.
    Tu te trompes sur son compte.
    Et si tu trouves cet article du Elle merdique, c’est ton droit. Mais la pourrir comme tu l’a fait, c’est juste dommage. Dommage pour toi, parce que tu tires à gros boulets comme si tu n’avais rien d’autre à faire, aucun autre os à ronger… ça fait tiep en fait…

    • V said

      Mais qui parle de qui elle est et de ce qu’elle livre sur son blog? Tu l’as lu, cet article dans Elle ? Mais enfin c’était justifié de tirer à gros boulets! L’auteure a voulu faire un truc mingnonsansprétention mais c’est vrai que ça nous abime, ces conneries. C’est un os qui mérite méchamment d’être rongé, et il me semble qu’ici c’est cet article et la démarche qu’on a rongés et pas l’auteure ni son intelligence, ni sa capacité à pondre d’autres choses infiniment plus captivantes, ni son blog, ni toi d’ailleurs. Hors sujet.

  2. paulinemarguerite said

    « os à ronger ». oui bon ça va on a aussi droit au débat non?
    SML a fait une critique de l’article en question, pas de la vie et l’oeuvre de Camille, donc elle n’a pas à se taper tout son blog pour voir clair ce qu’elle a sous les yeux et pour y apporter sa réponse.
    Je trouve le débat intéressant entre les deux meufs, non seulement dans le respect mutuel (la violence se trouve plus dans les commentaires -comme d’hab- que dans leurs réponses respectives, pour moi le petit coup de sang de SML est normal quand on est journaliste et qu’on a des idées à défendre) mais aussi dans la confrontation de deux idéologies. Même si Camille prône la légèreté et l’humour (toujours pratique par ailleurs quand on se rend compte qu’on ne peux pas assumer le fond de sa pensée), il est assez évident que sa « ligne » est à l’opposé de celle de SML, qui représente ce dont beaucoup de gens se réclament aujourd’hui. Si on prend un peu de recul, cette confrontation de deux micro-cultures, c’est en gros (pour schématiser) Causette vs. ELLE. A suivre…

  3. Chrystelle said

    Quelle est la pire en fait SML ? celle qui écrit un article et qui du coup le comprend, ou celle qui le lit et ne le comprend pas (et ose faire des commentaires désobligeants) Tu dois bien t’ennuyer dans ta vie pour 1) lire les articles de Elle et 2) les commenter …

  4. Guiz said

    Je pense Sophie.Marie que tu ne sais pas très bien à qui tu t’attaques!

  5. Agathe said

    C’est dommage, SML, t’as une belle plume, mais aussi un gros potentiel de troll.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :