Et s’il fallait vraiment remballer ses gaules le 21 décembre ?

6 décembre 2012

Ce qui est terrible c’est que j’ai cherché, cherché, cherché, et je saurais pas quoi faire de plus pour ma peau avant d’y passer. J’ai pas de regrets, il me reste quinze jours à tirer et j’ai pas de projet secret avant cette heure là, j’ai dit à mes parents que je les aimais, j’ai rangé mon appart je continue à cartonner mes American spirit comme si demain n’existait déjà plus, si peut-être manger un dernier rôsti au fromage ? C’est pourri ça se dit pas comme dernier souhait, j’ai pas la moindre envie de rappeler mes exs pour leur dire je ne sais quelle baliverne de fille paniquée, j’ai peut-être plus de peine pour mon orque gonflable qui sera orphelin que pour eux et leurs diplômes de losers magnifiques, ah je pourrais faire une Cène avec les copains et leur écrire une lettre à chacun ? J’espère qu’ils savent tous bien lire sinon mon initiative va tomber comme un soufflé… Je pourrais je pourrais, je pourrais aller au cimetière de Montparnasse et attendre sur la tombe de quelqu’un que j’aime bien pour un dernier Hadouken fusion des âmes, ou alors me déshabiller enfiler mon masque de licorne et chanter les Innocents en trottinant dans les rues, ça serait rigolo mais est ce qu’on a envie d’être rigolo dans ces moments là ? Je sais pas moi je me rappelle plus, la dernière fin du monde dont je me rappelle c’est celle de Paco Rabanne lors du passage à l’an 2000, je me trouvais dans une soirée géante à base de Tupac et de gens qui nous demandaient notre chatte comme ils nous auraient demandé du feu, donc le projet de pas mourir existait bien mais c’était plutôt ne pas mourir violée qui nous concernait directement ce soir là. Je sais pas moi, en même temps je suis dans un mojo fin du monde depuis un temps donc je prends pas conscience d’un coup que tout peut s’arrêter, vu que je m’en fous un peu, j’y pense un peu mais comme on pense à un rendez-vous chez le dentiste dans un mois, comme on se dirait tiens « il faut que » je pense à faire sécher mon linge, on voit bien que ça va être chiant à étendre et tout mais bon ça va c’est pas la « fin du monde ». Voilà, alors que si c’était vraiment la fin du monde dans ma tête, peut-être que… non je trouve pas, c’est fou quand même j’en ai rien à cirer je crois que j’irais courir j’enverrais un mail à Keira Knightley pour lui dire « tu es comme un pamplemousse : on croit qu’on t’aime pas trop, mais en fait si ça va », puis un mail à Clive Owen pour lui dire « tu es comme une fin du monde, on se jure que si on en sort vivant il nous faudra absolument un don de gamètes pour pérenniser (c’est difficile à écrire pérenniser) cette merveille. Voilà. J’ai un peu honte je pensais que j’aurais mille choses brillantes à faire avant la fin du monde, mais peut-être que c’est avec ça qu’il faut que je me rassure : j’ai rien à faire de PARTICULIER parce que je fais DEJA des trucs particuliers.
Et Bim.
je suis pas de meilleure humeur, mais disons, je pense que ça va passer. A la vôtre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :