Nous nous sommes

31 octobre 2012

Je mange mes mains, toutes les chansons me regardent, je vous vois d’au dessus j’ai tout compris comme un lion dans une cage, je suis le roi et c’est vous qui êtes en liberté, c’est à s’en raser la tête pour respirer, c’est à en faire des refrains à répéter mille fois le temps que ça passe. C’est une ligne, une seule ligne dans le livre, une phrase et pourtant c’est global, je suis absolument certaine je n’ai pas besoin de boussole je n’ai pas besoin de vos cartes ne m’indiquez rien ne me faites pas perdre mon temps je sens que j’y vais que je ne me trompe pas, mais ça mord il manque du miel dans mon thé, il manque de l’eau à mes racines, il manque des toilettes alors que j’ai envie de faire pipi, il manque le nord à la mousse et une reine à mes fourmis. J’ai pris je paye. Il ne me manque que lui.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :