26 mars 2012

Un chat une souris la plage ça tourne je marche ça tourne la plage un pigeon sur la table du bistrot une chaussure par terre une vache au quartier ça tourne toujours j’ai mal sous les yeux je suis soulagée mais pas au bout je dois encore rentrer et soulever la montagne la clé dans la serrure pas du premier coup pas facile dans les escaliers des cigarettes trop et demis poumons du coup des gars des gens qui laissent pas ton libre arbitre mademoiselle eh mademoiselle non laisse-moi je te dirai pas, j’en ai marre de serrer les dents je t’emmerde je déchire ton abdomen si tu bronches non je le ferai pas j’ai pas envie d’avoir de problème.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :