Les Macbook et les enfants d’abord !

15 mai 2011

Je sais pas comment j’en suis arrivée là, et j’avais quand même un élément rassurant avec moi (un macbook blanc vissé sur les genoux), mais toujours est il que je me suis retrouvée dans un bateau qui fait plein de bruit et très sombre, à larguer les paulamarres (Alerte Titanic) direction les Etats-Unis. = Comment se rajouter des problèmes dans la vie, puisque j’aime pas beaucoup quand y’a trop d’eau, et en bateau je crois qu’il faut deux semaines pour traverser l’Atlantique, et encore je dis deux pour pas dire trois mais j’ai souvenir que R Kelly m’a dit l’autre jour que lui il mettait trois semaines. BREF.
J’étais dans ce bateau avec deux personnes inconnues (en ce moment y’a toujours deux personnes inconnues dans mes rêves, qui ne servent à rien mais qui sont là. Avant hier, quand Anaïs conduisait une ford Fiesta rouge trop vite dans un col et que je lui disais « mais va doucement quelle mouche te pique ? », y’avait encore deux gaziers qui se tenaient à l’arrière en mode Dupont et Dupont). Deux personnes inconnues ET une enfant blonde, je pense que c’était ma petite sœur et vous allez me dire « mais non ça n’est pas logique c’était ta fille ! », je tiens à dire que si c’était ma fille cette petite garce aurait été ligotée dans son lit avec un gilet de sauvetage pendant tout le voyage, voilà pourquoi je pense qu’il ne s’agissait pas de ce genre de lien, puisque la petite gambadait pieds nus, en short et sans filet un peu partout dans le bateau. D’ailleurs ps, le macbook était à elle (un détail qui n’a rien à voir ? Vous avez déjà donné un symptôme anodin à votre docteur quand ça va vraiment mal ? « Mon genou a triplé de volume ». « ….Non vraiment, je ne vois pas… » « … Mon genou a triplé de volume ET j’ai mal à l’index tous les lundis soirs » « Aaah !! Il fallait commencer par là ! » Voilà, donc sachez que la moindre particule de charbon fournie dans le fourneau d’un rêve n’est JAMAIS inutile, vous allez voir).
Les deux personnes qui m’accompagnaient, bien que n’ayant pas d’identité, me conseillaient de profiter du voyage au lieu de surveiller la petite, qu’il ne lui arriverait rien, que bla bla bla. Tu parles, profiter du voyage, on n’était même pas partis depuis 25 mn de Biarritz que les eaux étaient déjà noires et qu’on croisait des vagues de 8 m de haut. J’avais donc envie de leur répondre « profite ta race », (avec toujours mon macbook sur les genoux et la gamine en viseur) mais comme je ne les identifiais pas je n’en fis rien. Je me rappelle m’être dit dans une angoisse de voyage à peu près totale, « si un jour j’ai des gosses, dès qu’ils éclosent je les envoie voyager » (cette pensée prouvant que l’enfant était une sorte de test et non mon véritable rejeton, CQFDT)
Je commençais à stresser sévère parce que comme c’était un rêve, la structure du bateau était un brin chelou, un mutant, mi catamaran mi paquebot = il était haut et en dur mais avec des filets au milieu pour marcher dessus. PS : cette histoire de filet sur lesquels il est POSSIBLE de marcher, je trouve ça plus déviant que les caves non éclairées des boîtes Berlinoises. Vous ne me ferez pas changer d’avis.
Et très justement, cette structure chelou ne pouvait que mener à quelque chose de chelou : la petite qui faisait sa vie en me disant « oh regarde on voit l’eau en dessous », s’approchait de pus en plus du bord, et moi je m’approchais de plus en plus d’elle pour qu’il ne lui arrive rien, et puis il y a eu une vague qui nous a soulevé tous un peu et dont l’écume (c’est toi l’écume) a traversé le filet par dessous, faisant basculer l’enfant du côté non safe de la vie, c’est à dire hors du bateau. Elle a crié, et au lieu de la rattraper par les cheveux parce que j’aurais pu le faire, j’ai empêché le macbook resté sur mes genoux de tomber dans le filet plein d’eau.

j’ai honte…
je pense que mes antibiotiques puissants sont à l’origine de ce cauchemar, je dédie donc ce rêve au laboratoire Biogaran et à DSK pauvre chaton qui va passer un sale quart d’heure américain

Publicités

2 Réponses to “Les Macbook et les enfants d’abord !”

  1. Rumpf said

    De quoi t’as peur au juste pour faire de tels rêves ?! c’est pas moi, ça c’est certain !
    Par contre il semblerait que tu abuses de certains excitants, et à dose incroyable car avec ma bonne cafetière et mon paquet de clopes par jour, ben je ne rêve pas moi ^^
    Ceci dit tu ne perds pas le sens des affaires en retenant le MacBook plutôt que cette gamine qui ne faisait rien qu’à t’emmerder !
    Une question me tarode cependant : tu t’avançais en conservant l’outil technologique sur tes genoux ?!! Donc je ge visualise soit te faisant glisser sur ton séant, soit courbée pour maintenir l’ordi à sa place de départ. Les 2 solutions me plaisent.
    Sur ce, je te souhaite un bon dimanche 🙂

  2. Rumpf said

    Et vas-y fais toi plais’ en complétant ton article pendant que je commente hein !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :