moi, ça me donne pas envie de rire.

13 décembre 2010

J’aime pas beaucoup les rêves qui ont l’air vrai, parce que le matin il faut faire la part des choses entre maintenant et la couche d’en dessous, comme une personne qui aurait une double vie mais n’aurait pas le temps de faire le focus entre les deux. J’aime pas me dire « ça avait vraiment l’air réel » parce qu’à mon avis on est bien naïfs de penser que la nuit « n’est qu’un » shaker de ce qui s’est passé la journée. On est bien plus complexes que ça je pense, mais on veut juste pas se l’avouer. Cette nuit par exemple j’ai rêvé que j’étais enceinte. Ca me dégoûte. Rien que de le dire, rien que le mot, je le tape du bout des doigts comme si y’avait des souris entre les touches E et le reste de mon clavier.
C’était inconcevable, et pourtant c’était affreusement là, je me force à l’écrire en espérant que mon malaise passe de là à là, mais ça marche pas je vais donc m’arrêter.

je vais prendre ma pilule. Mieux, je devrais me tatouer une croix sur la main comme ces filles qui « ont peur d’oublier leur pillule », ça ferait la blague. Pour moi, dire ça, « Merde ! J’ai oublié ma pilule », c’est un peu l’équivalent de dire à une anox « mmmh, je vais prendre un maxi best of, j’ai vraiment. faim ». C’est une parole presque indécente, limite effroyable pour utiliser un superlatif un peu branché. (cf : ce film était « énormissime ». Genre l’abus quoi).

Certains psychologues de comptoir m’ont déjà dit « tu dis ça parce que tu n’es pas prête », ou mieux : « tu dis ça parce que tu fais partie d’une génération egoïste ». Comme si EUX et MOI on avait la même expérience, le même vécu, exactement la même vision du monde et les mêmes moteurs. Mais puisque dire ça engendrerait un débat d’opinions, je réponds dans ces cas là : « oui, j’sais pas on verra » (évidemment le « on verra » me fait sentir au plus mal mais bon, les Résistants ont dû dire « ja » parfois pour s’en sortir vivant, alors je fais la concession).
Je l’ai déjà dit à mes lectrices qui ont des enfants : les filles, rien de personnel, je suis CONTENTE pour vous et je ne vous JUGE pas. Je n’arrive pas (vous avez remarqué que c’est tellement la norme que je dis « je n’arrive pas » = c’est MOI le problème) à être comme ça, il n’empêche que j’aime les pious pious, je donnerais mon badge canal à ma filleule Zouzou que j’embrasse d’ailleurs bisou mon chaton, signé Tonton.
Je pensais que ça irait mieux, mais non.

Publicités

5 Réponses to “moi, ça me donne pas envie de rire.”

  1. Ffffffffffffffffff said

    Expire, inspire, expire, inspire… les rêves c’est de la merde, ça peut te donner d’avoir chialé toute la nuit, ou encore tu détestes ton homme toute la nuit pour ce qu’il a osé te faire à toi ce saloupard !!!!
    Qq trucs sympas aussi, mais ceux qui travaillent ce sont bien ces fichus rêves.
    Don’t worry, on en a effectivement déjà causé, cette décision appartient à Jo and you, and a priori ben ça ne pose pas de pb entre vous.
    And fuck à tous les jugeurs (quoi ?!!!!!!!!!).
    Allé tonton, ça va bien naller, biz !

  2. Ydrill said

    Aaattends, tu n’es pas encore arrivée au pire…
    Le pire, c’est quand tu as assumé toute ta vie clairement, haut et fort, que tu ne voulais pas et que tu n’aurai pas d’enfants, devant des silences médusés/ impressionnés/ dubitatifs/ méprisants/ admiratifs (rayer la mention inutile), pour te rendre compte en approchant de la quarantaine que les gens, à qui tu dois l’expliquer pour la 1ere fois, sont en fait persuadés que tu n’as pas d’enfants parce que personne n’a voulu en faire avec toi !!
    Et là, tu ne peux plus brandir un état de fait quasi politique, parce que, décidemment, les gens sont trop cons pour seulement imaginer qu’on ne puisse pas vouloir d’enfants…
    Courage ! 😉

  3. Rima said

    tiens j’ai une histoire à te raconter pour ne pas oublier de prendre ta pilule : j’ai moi-même un bébé femelle (que j’ai voulu) et l’autre nuit j’ai rêvé qu’elle était enceinte. Mais pas genre enceinte quand elle aura 30ans. Nan nan : enceinte là maintenant alors qu’elle a tout juste 1 an. CA c’est du rêve disturbing! Le matin au réveil j’ai été obligée de me précipiter pour toucher son ventre et vérifier que tout allait bien.

    ps : si t’as besoin d’autres raisons pour ne pas oublier ta pilule, n’hésite pas, ya l’embarras du choix pour les thèmes de discussion (épisio, hémorroïdes, robe/sac à patate, perte des cheveux, vergetures, et autres joies de la maternité)

  4. Je comprends tout à fait ton point de vue. Pendant quelques temps, je disais à qui voulais entendre que plus tard, je n’aurais pas d’enfant. Tout simplement pas l’envie d’être responsable de la vie d’un innocent qui n’a rien demandé à personne. Simplement envie de ma vie pour moi. Je ne me suis jamais aussi sentie comme une m****. Les gens, même tes proches, te regardent directement d’un air de dire : « elle est folle » et sont même parfois limite agressif en essayant de t’expliquer qu’un gosse ça peut servir plus tard pour la pension (merveilleuse raison d’en faire, n’est-ce pas?) et que rien n’est plus beau dans la vie que d’avoir un enfant.
    Je ne changeais pas d’avis pour autant.
    Et j’emmerdais le monde !

    Et il y a quelques mois – non non je ne suis pas tombé enceinte – , j’ai eu un gros déclic… je ne saurais l’expliquer. Je ne suis plus fermée à l’idée d’avoir des enfants, bien que ça me fait peur. Enfin, c’est le monde dans lequel on vit qui me fout les boules.

    Mais en tout cas, je comprends parfaitement ton point de vue, vu que j’y suis passé aussi. Je ne dis pas que toi aussi c’est une passade, mais avec ou sans enfant, je souhaite que tout se passe pour le mieux pour toi.

  5. antoine said

    Intolérable pression exercée sur les filles pur qu’elles enfantent. Et les femmes ne sont pas les dernières à y mettre la main. Très touchant en tous cas (dit-il, père de deux enfants).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :