A propos de FB (non ça compte pas comme un article)

11 mai 2010

Un soir avec Fun, Culture & Pop et Mogadishow on a fait la promesse solennelle de ne jamais utiliser Facebook comme moyen d’enternainer un public qui se serait déplacé afin de nous lucrativer. Déjà parce que tout le monde le fait, et aussi parce que ça serait trop facile. Mais je voudrais leur demander : si j’ai des choses nouvelles à dire sur le sujet, c’est valable aussi ? Non parce que j’ai remarqué quelques trucs que j’ai réservé (dire ce mot pour moi c’est comme entendre une personne tordre ses gants en cuir tout près desquels on aurait collé un mico. C’est horrible… « Réserver ».. Brefffeeeuuh) quelques détails dans mon cahier qui, je crois, worth it, so lemme work it ©. Y’a les filles qui se prenennt en photo le corps (=bonne mais moche), celles qui se prennent en photo que jusqu’aux épaules (= j’ai des beaux yeux mais je pèse lourd et les gens ne sont pas près). Y’a aussi les filles qui se font facilement liker le statut, souvent c’est parce qu’elles sont plutôt bonnes / ET / OU une frange droite ET / OU une photo en N&B. Rien n’arrête alors les likeurs, même si la frate parle d’elle à la 3ème personne et même si elle écrit « hi hi hi » , ça like ça like, façon FaceBukkake en quelque sorte. (Je remercie d’ailleurs MonQ de m’avoir appris en quoi consistait cette pratique, et pour la diversité de nos conversations).
DONC, je disais, oui, Facebook c’est assez médiocre. Ca n’aide pas à s’élever puisqu’il faut seulement montrer qu’on est cools, ça n’aide pas à s’accepter, puisqu’il faut se détagger sur les photos où on la bouche ouverte ET / OU un nez de cochon, ça n’aide pas non plus à relativiser puisqu’un statut peu commenté = un membre peu populaire. Je pourrais continuer comme ça pendant une heure mais une promesse est une promesse, et puis comme sus énoncé, ça compte pas comme un article alors je m’arrête comme ça :
Comme ça.
Bisou !

Publicités

2 Réponses to “A propos de FB (non ça compte pas comme un article)”

  1. Jayhova said

    Facebook c’est comme une sorte de masque en fait. Chacun choisit le plus beau pour plaire au plus grand nombre, un peu comme V dans V for Vendetta. Mais comme pour ce-dernier, il faut une putain de présence pour exister derrière un masque en l’occurrence au-delà des photos, des like, des statuts et de toute cette merde sans intérêt.

    Sinon effectivement les sketchs sur FB c’est relou, mais je pense qu’il ne serait pas inintéressant de faire un petit essai philo-sociétal sur le sujet.
    A bon entendeuse…

  2. Michael said

    Malgré cela, je me dois de maintenir la ligne du parti de ceux qui refusent de rire aux mêmes blagues que tout le monde.
    Parce que, clairement, toutes ces vannes sur Facebook sont les mêmes que les blagues so 2006 qui étaient faites sur MySpace.
    Alors, je dis NON ! Non aux vannes sur FB ! Non à la blague facile !
    Je sais bien que la tentation est grande. Mais à ce rythme là, quand la génération kikoulol arrivera sur Twitter, tu te sentiras obligé de ressortir ces vieilles vannes en les actualisant. Et là, ce sera vraiment un drame pour l’humour ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :