cetautomatix
Si j’avais une écriture ronde, peut-être que j’arriverais à faire des listes. Mais à défaut de l’écriture ou des ongles c’est les genoux que j’ai rond.
Ah j’ai la vindicte ce soir alors pousse-toi de devant.
J’aime pas les listes et je sais pas en faire. Et je dis pas « tee » et j’écoute de tout, la Tordue et Kanye West, et j’adore les petits choux.
A midi j’ai fait une sieste durant laquelle j’ai rêvé que je disais à Ben Stiller « prends-moi dans un de tes films, car en France ce que tu fais n’existe pas et je travaillerai pour ne plus avoir d’accent français ».

Après j’ai été travailler mais quand on kiff c’est pas vraiment un travail (Bigop !)

I was just wondering : est ce que les filles classe ont une sorte de kit ? Genre petits genoux saillants, voix suave et petites mains aux ongles toujours arrondis ?
« Mais nan t’as qu’à les limer rond ! » Fuck, tu crois que la vie c’est si facile ?

J’aimerais bien que quand je mets des nus-pieds le matin, il fasse genre plus que 12 °c.

Sinon c’est nul parce que je me sens comme un cheval de foire sur une prairie d’Alabama : seule.

Comment ça se fait que le matin devant mon miroir je peux me dire « oh c’est bon, j’ai pas besoin de me maquiller ». Et que deux heures plus tard, j’ai une tête comme si j’étais saoule avec des tout petits yeux ronds ?
C’est les synapses qui mutent entre 8 et 10h du matin ou quoi ?

erratum : pas saoule, mais genre 35 ans, tu vois ?

Quand y’a Dany Brillant à la radio, je monte le son. Est-ce mal ?

(c’est touaaaah, qui fait baaaattreuh mon coeuuur, c’est touaaah, qui me donneuhh mes jouaaaah)

p.s :

1 juin 2009

On est en juiiiiiiinnnnnnn !
Et à partir du mois de juin, je n’ai qu’une envie c’est de sentir le charbon de bois.
jusqu’à fin septembre

C’est une balade à Basel stadt et un marché aux puces qui m’ont permis de faire la conclusion qui constitue le magnifique titre de ce post.
J’ai eu des amis qui s’habillent encore comme quand on avait 17 ans. J’ai eu la berlue en jurant main droite au dessus d’un brasier, que mon mec de l’époque était ce qui se faisait de mieux au rayon masculin.
Parce que j’ai revu tout ce monde là, et j’ai eu l’impression de porter à nouveau des Stan Smith et un haut asymétrique, tellement ça n’a pas changé là-bas.

nota = j’ai comme l’impression que tout le monde en Alsace n’a pas entendu parler des bandeaux sur le front.