Be kind, (don’t) rewind

1 juin 2009

C’est une balade à Basel stadt et un marché aux puces qui m’ont permis de faire la conclusion qui constitue le magnifique titre de ce post.
J’ai eu des amis qui s’habillent encore comme quand on avait 17 ans. J’ai eu la berlue en jurant main droite au dessus d’un brasier, que mon mec de l’époque était ce qui se faisait de mieux au rayon masculin.
Parce que j’ai revu tout ce monde là, et j’ai eu l’impression de porter à nouveau des Stan Smith et un haut asymétrique, tellement ça n’a pas changé là-bas.

nota = j’ai comme l’impression que tout le monde en Alsace n’a pas entendu parler des bandeaux sur le front.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :